Aller au menu Aller au contenu
Consultez les publications et les thèses
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Consultez les publications et les thèses
Consultez les publications et les thèses

> GSCOP_RESULTATS > GSCOP_ThèsesSoutenues

Thèse Alexander POTH

Auteur : Alexander POTH
Directeur de thèse : Andréas RIEL
Date : 26 juillet 2021

 

Faciliter la transformation agile des grandes organisations industrielles
pour la gestion de la qualité en regard de l’ère numérique



Dans le contexte de la quatrième révolution industrielle, de nombreuses grandes groupes industriels mènent une transformation agile. La culture agile nécessite des équipes autonomes pour son adoption durable. S'appuyant sur des chaînes de responsabilité personnelle et professionnelle plutôt que sur une hiérarchie, cet état d'esprit d'autonomie a un impact considerable sur les structures de gouvernance requises, en particulier sur la responsabilité et la gestion de la qualité. Les cadres agiles établis à ce jour, comme SAFe® ou Scrum, ne relèvent pas les défis liés à ces aspects.
Cette thèse propose le cadre EFIS comme une nouvelle approche holistique pour compléter les cadres agiles existants. L'EFIS s'appuie sur des éléments constitutifs faiblement couplés qui facilitent l'adoption agile. Au coeur même de ceux-ci se trouve l'autonomisation systématique des équipes pour favoriser la maîtrise spécifique des équipes qui conduit finalement à leur autonomie grâce à la prise de responsabilité partagée. Les éléments clés de l'EFIS sont la qualité du travail d'équipe agile (aTWQ) et la maturité technique de l'équipe (TTM).
L’élément risque qualité produit (PQR) aide les équipes à se concentrer sur les risques produits. L’élément du niveau de réalisation (LoD) les aide à intégrer spécifiquement les exigences de la réglementation et de la gouvernance. Un autre élément fondamental de l'EFIS est le concept du kit libre-service (SSK) qui en soi favorise l'autonomie et l'asynchronie pour la mise à l'échelle des connaissances. Les équipes agissent comme des prosommateurs : la plupart du temps, elles consomment les SSK proposés. Cependant, certaines personnes ou équipes développent de nouvelles connaissances au cours de leur travail spécifique à un produit. En guise de maîtrise, ils peuvent partager leurs connaissances aquises en étendant ou en construisant des SSK. De par sa conception, le cadre EFIS fonctionne comme un volant d'inertie pour la transformation agile : les équipes grandissent dans leur maturité et leur maîtrise, la maîtrise conduit à l'autonomie, l'autonomie conduit à des décisions et des actions auto-responsables, les actions conduisent à des apprentissages qui
peuvent être mis à l'échelle et rendre les autres équipes plus matures. Les éléments constitutifs de l’EFIS sont systématiquement fournis aux équipes, par exemple sur la base d’une évaluation régulière de la maturité de l’équipe aTWQ, qui fait partie intégrante du processus de facilitation agile de la transition et de la gouvernance de l’informatique de l’entreprise. EFIS est également modulaire et ouvert à l’intégration d’éléments spécifiques à la technologie et au domaine afin de s’adapter aux demandes des équipes produit.
En utilisant une approche méthodologique combinant la science de la conception et la recherche en action, l'ensemble du cadre EFIS a été développé, déployé et validé dans différentes entités juridiques et domaines d'activité d'un équipementier automobile allemand au cours des cinq dernières années. À ce stade, il est devenu un instrument essentiel à la transition agile de l’entreprise

mise à jour le 12 juillet 2021

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Université Grenoble Alpes