Aller au menu Aller au contenu
Conception Produit Process
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Conception Produit Process
Conception Produit Process

> GSCOP_Recherche > GSCOP_ConceptionProduitProcess

SMART 2020

Collaborative construction of the state of health of a product to be regenerated throughout the lifecycle.]

Les partenaires du projet

 
Université de Lorraine
G-SCOP – UGA
Université de Bordeaux

 

Contexte et Objectifs du projet


Le contexte associé à l’industrie du futur est un contexte où la demande du client se caractérise par un fort besoin de personnalisation des produits dans des délais très courts : on parle de personnalisation de masse. Ainsi, la durée de vie utile des produits tend à diminuer notamment par les effets de mode. Associé à ce constat, la prise de conscience de la raréfaction des ressources et de l’augmentation des déchets, rend le besoin de systèmes de production écoresponsables de plus en plus prégnants. La personnalisation de masse devient également une opportunité pour fournir à des clients finaux écoresponsables des produits régénérés à la place de produits neufs. Ainsi, pour valoriser les énormes gisements de produits (grand public ou industriels) en fin de vie, il est important de proposer des solutions plus performantes que la simple valorisation matière. D’autres chaînes de valorisation des produits en fin de vie ou obsolètes, peuvent être envisagées grâce à une industrialisation du processus de régénération, tel qu’on peut le voir émerger dans les domaines de la téléphonie mobile ou de l’automobile.
Ce projet est donc supporté par le réseau français SMART dans lequel le pôle S-mart Lorraine est en train de mettre en place une plateforme nommée ProGreSS 4.0 intégrant les concepts de l’industrie 4.0 et mettant en avant les nouvelles problématiques soulevées par l’industrie 4.0, parmi lesquelles les scénarios d’économie circulaire (la réutilisation, la réparation, le remanufacturing). Cela dans l’optique d’aider les régénérateurs/producteurs à définir le processus de régénération et plus spécifiquement les alternatives possibles de régénération à mettre en place en fonction de l’état de santé des produits-déchets.

The context associated with the industry of the future is a context where customer demand is characterized by a strong need for product customization in very short timeframes: we are talking about mass customization. Thus, the useful life of products tends to decrease, especially due to fashion effects. Associated with this observation, the awareness of the scarcity of resources and the increase in waste, make the need for eco-responsible production systems more and more prevalent. Mass customization is also becoming an opportunity to provide eco-friendly end customers with regenerated products instead of new ones. Thus, to valorize the huge deposits of products (consumer or industrial) at the end of their life, it is important to propose solutions that are more efficient than simple material recovery. Other recovery chains for end-of-life or obsolete products can be envisaged thanks to the industrialization of the regeneration process, as can be seen emerging in the cell phone or automotive sectors.
This project is therefore supported by the French SMART network in which the S-mart Lorraine pole is setting up a platform called ProGreSS 4.0 integrating the concepts of Industry 4.0 and highlighting the new issues raised by Industry 4.0, including circular economy scenarios (reuse, repair, remanufacturing). This with the aim of helping regenerators/producers to define the regeneration process and more specifically the possible regeneration alternatives to be implemented according to the health status of the waste products.

Informations sur SMART 2020

  • Porteur du projet : Université de Lorraine
  • Responsable scientifique G-SCOP : Peggy ZWOLINSKI, Helmi BEN REJEB, Christian WANDJI
  • Durée: 02/2021 06/2021
  • Organisme de financement : S-mart
                                                               

mise à jour le 21 mai 2022

Université Grenoble Alpes